Au Bouchon Biarrot à Biarritz : une bonne adresse pour des assiettes gourmandes et sincères, à deux pas de la Grande Plage

A Biarritz, il y a la magnifique Grande Plage sur laquelle vous aimez vous promener en toutes saisons. Centrale, généreuse et bordée par des commerces, des cafés et le magnifique Hôtel du Palais, c’est l’endroit idéal pour se détendre. Après une marche du côté du Rocher de la Vierge et du Port des Pêcheurs à deux pas, vous avez faim ? Rendez-vous au Bouchon Biarrot, où une gastronomie simple, raffinée et sincère vous y attend. Formule du midi, spécialités à la carte, planchas pour l’apéritif mais également brunch le dimanche, il y a toujours une bonne raison d’y venir : le restaurant est ouvert 7/7j !



Le Bouchon Biarrot, dans la tradition de la gastronomie Basque

Le Bouchon Biarrot est un restaurant intriguant : son entrée, matérialisée par des demi-tonneaux et une élégante façade accolée à un ensemble en briquettes roses, ne laissent pas indifférents. Poussez la porte noire et entrez pour découvrir un établissement singulier : une première salle lumineuse s’ouvre sur un espace chaleureux et intimiste, vous êtes dans une cave voutée et décorée avec goût, où de multiples petits espaces de restauration vous attendent.


Le Bouchon Biarrot

Promenez-vous et allez jusqu’au Bouchon Biarrot pour le déjeuner !

Le Bouchon Biarrot La façade du Bouchon Biarrot

Viendrez-vous déjeuner entre amis dans la première salle aux larges baies vitrées ?
Peut-être vous installerez-vous pour le diner, dans la pièce en pierres apparentes, à l’allure cosy avec sa cheminée décorative ? Entre copines, les mange-debout (confortables) seront parfaits pour un brunch dominical complet.

Ursula Girard a ouvert cette adresse sincère, faisant la part belle aux produits locaux, il y a maintenant 4 ans. Forte de 2 précédentes expériences dans la gestion de restaurants (notamment aux Halles de Biarritz), Ursula avait envie de s’adonner à la cuisine bistronomique, où la simplicité rime avec la qualité des produits, dans une ambiance chaleureuse. « Je me suis inspirée du concept des bouchons Lyonnais, où les recettes restes simples pour bien mettre en avant le produit. Nous sommes Maître Restaurateur au collège culinaire de France, nous faisons le choix de travailler avec des produits frais, c’est d’ailleurs le produit qui fait la carte. Nous adaptons les recettes selon la pêche du jour et les pièces de viandes proposées par les producteurs ». En 4 ans, Le Bouchon Biarrot a tissé sa clientèle : c’est un restaurant où l’on vient et revient. Référencé dans le Gault et Millau ainsi que dans le Guide Michelin, on y trouvera plus de 50 suggestions de vins (Français, mais aussi du monde entier, du Chili, de la Californie …). Ursula conseille ses clients dans une large gamme de digestifs, de cocktails, de Gin, Champagne, mais aussi du Cognac, de l’Armagnac …


Le Bouchon Biarrot

Première salle, lumineuse et large, du Bouchon Biarrot

Le Bouchon Biarrot

Un espace cosy aux pierres apparentes, mange-debout et table familiale sous arche voûtée

Le Bouchon Biarrot

Une salle chaleureuse et décorée comme un cabinet de curiosités, le regard se posera en de multiples endroits

Le Bouchon Biarrot

Ursula vous accueille avec le sourire au Bouchon Biarrot


Cette saison, le Bouchon Biarrot inaugure les brunchs, avec un buffet à volonté de 11h à 15h. Le restaurant est ouvert 7/7j, le soir et le midi, vous trouverez toujours la porte ouverte ! D’une capacité de 65 couverts, on y croise souvent des habitués, soucieux de diversifier leur alimentation grâce à la formule du midi qui varie chaque jour. Les curieux qui poussent la porte ont bien raison, ils vont se régaler !

 

Bien installés pour bien manger, à Biarritz

Un bon restaurant, cela se reconnait à plusieurs choses : l’accueil de qualité, une ambiance et le goût dans l’assiette. Trio gagnant pour le Bouchon Biarrot : je m’installe pour déjeuner vers 12h. En cuisine, tout semble calme mais j’entends que l’on s’affaire derrière le bar, pour préparer une assiette de charcuterie Basque. Hummm, je vois passer le chorizo fraîchement tranché, ainsi que la plancha avec les Guindillas, ces petits piments verts doux que j’aime tant … Le pain est frais, il est apporté quotidiennement par un artisan boulanger du quartier.


Le Bouchon Biarrot

Ursula découpe le chorizo, toute la charcuterie est locale : devrait-il en être autrement au Pays Basque ?

Le Bouchon Biarrot

La planche de charcuterie : un délice avec des petits Guindillas

Le Bouchon Biarrot

Du Jambon de qualité, sur votre plancha tapas d’apéritif

Le Bouchon Biarrot

Du bon pain frais

 

Le plat du jour, qui est décliné dans une formule avec entrée, plat et dessert à un prix très raisonnable, est un poulet à l’estragon. Il est accompagné en entrée d’un carpaccio de bœuf, finement coupé il y a quelques minutes en cuisine, avec des copeaux de parmesan et de la roquette et en dessert, une somptueuse croustade aux pommes et sa chantilly maison. Je vais me régaler.


Le Bouchon Biarrot

Carpaccio de bœuf, juste tranché

Le Bouchon Biarrot

De la crème à la ciboulette maison pour aller avec des pommes de terre au four et du poulet fermier à l’estragon

Le Bouchon Biarrot

Des chips maison pour aller avec les planchas, incomparablement croquantes et goûteuses

Le Bouchon Biarrot

Un fromage fermier rôti, bien d’ici


Je fais le tour du restaurant, j’observe la cave à vin et Ursula me conseille un verre de vin blanc pour accommoder mon déjeuner. Je contemple la salle et je remarque une alcôve vraiment chaleureuse : il faudra que je revienne manger ici avec des amis ! Je retourne à table pour déguster mon repas, tout est délicieux ! Je remarque un monsieur qui a l’air d’être un habitué et l’on me confie qu’il vient manger ici tous les midis. Le quartier impérial de Biarritz n’est pas un quartier d’affaire : il y a peu de bureaux et les clients du Bouchon Biarrot sont majoritairement des habitants, des habitués qui se déplacent spécialement pour y manger ou des vacanciers en quête d’une bonne adresse.

Je continue mon repas par le poulet à l’estragon qui est fondant et moelleux. Accompagné par une voluptueuse crème fouettée à la ciboulette qui ondule sur des pommes de terre au four, elles ont un petit goût de noisette. En dessert, c’est une pièce maîtresse de la cuisine du sud-ouest (Occitane et Catalane) : La croustade aux pommes (que l’on nomme aussi le Pastis dans les Landes et en Gascogne). C’est un dessert délicieux et exigeant car pour l’exécuter il faut de fines feuilles de pâte étirées et froissées, badigeonnées de beurre. C’est léger (si si je vous assure) et c’est délicat en bouche. Ma croustade est accompagnée de fruits rouges et d’une chantilly maison gourmande.


Le Bouchon Biarrot

Une alcôve de choix pour un diner à 4 en toute intimité !

Le Bouchon Biarrot

Une décoration réussie

Le Bouchon Biarrot

Tout ce qu’il faut pour l’apéritif et le digestif, il y a du choix

Le Bouchon Biarrot La cave à vin du Bouchon Biarrot

Le Bouchon Biarrot

Mon dessert préféré : la croustade aux pommes

Le Bouchon Biarrot

Les madeleines et cookies maison pour le café

 

Avant de repartir, laissez-vous tenter par un bon café, Ursula choisit les meilleurs crus pour parfaire le repas de ses clients en beauté.  Il sera servi avec une madeleine ou une autre douceur régressive (cookies …) faite maison. Il est temps de quitter le Bouchon Biarrot, mais je suis sûre que vous reviendrez !


Le Bouchon Biarrot

Une promenade sur la plage après ce bon repas ?

 

En savoir plus



Vous avez aimé notre reportage ? Retrouvez plein de bonnes adresses et de bons plans sur la Page Facebook du Guide du Pays Basque et consultez notre profil Instagram @guidedupaysbasque 



Retour à la page "Gourmande"