• Accueil
    • Tourisme
      • Découvrir
        • Visite du Pays Basque
          • [Côté Espagnol] Guipuscoa - L'arrière-pays et l'intérieur des terres

Guipuscoa - L'arrière-pays et l'intérieur des terres

Continuons l’exploration du Gipuzkoa en entrant à l’intérieur des terres. Les côtes sont belles, mais la moyenne montagne et la campagne rivalisent d’intérêt pour le voyageur en quête d’authenticité et de belles découvertes !

Carte du Guipuscoa

Carte du Guipuscoa

Mendaro est au sud de Deba et le fleuve du même nom la traverse. Dans la vallée du Kilimon, c’est un lieu agréable et gourmand, puisque fameux pour son chocolat (la fabrique artisanale de chocolat Saint-Gerons)… À savoir : Mendaro, c’est un endroit qu’apprécient les spéléologues, pour la richesse de son sous-sol karstique. 

Azkoitia et Bergara

Azkoitia est un joli village bien conservé, traversé par la rivière Urola, promenez-vous pour apprécier les belles maisons typiquement Basques et le patrimoine civil et religieux. La localité serait habité depuis près de 5000 ans, en témoignent les dolmens retrouvés dans la campagne environnante. Fondée en 1324 sur une colline, c’était une ville importante bien développée économiquement grâce à l’industrie du fer et le commerce de celui-ci. Après les crises économiques, la ville a trouvé un nouveau souffle grâce au textile. On dit que le village est le berceau de la pelote (Basque), on y trouve de jolis frontons à l’allure moderne. Promenez vous sur la place Balda pour y voir 3 tours médiévales. Allez jusqu’à la plaza Nueva qui date du 19ème siècle où l’on voit de belles maisons comme celle de l’hôtel de ville. Vous verrez aussi l’église paroissiale de style basque gothique et un beau portail. Vers la place du Pays se trouve une des plus anciennes zones piétonnes du pays : Goiko Losa. La ville compte d’autres beaux bâtiments à visiter à l’occasion d’une promenade, comme le Palais d’Insausti, la basilique Saint-Joseph… Vous verrez aussi de nombreuses œuvres d’art contemporaines dans la ville, faites par différents sculpteurs. 


Non loin d’Azkoitia il y a la ville de Azpeitia, où se trouvent 3 musées :

  • Musée Basque du Chemin de Fer (un des plus grands musées d’Europe sur le sujet, avec près de 60 véhicules, pour l’enfant qui sommeille en vous ☺). 
  • Musée Ingurugiro Etxea
  • Sainte Maison et la Maison-Tour des Loiola

Dolmen près d'Azkoitia

Dolmen près d'Azkoitia

Le Musée Basque du Chemin de fer

Le Musée Basque du Chemin de fer


Bergara (Vergara) est une ville d’environ 15 000 habitants, qui a elle aussi prospéré avec le commerce du fer et du textile. C’est la deuxième plus grande commune de la province, qui en dehors de son passé industriel, a été le théâtre de la fin de la 1ère guerre Carliste. Que fait-on à Bergara ? De la randonnée, car sa localisation est un spot exceptionnel ! Au milieu des montagnes vertes, vous y trouverez plusieurs itinéraires, dont un qui suit le tracé d’une ancienne voie de chemin de fer. À Bergara on aime aussi faire la fête, alors consultez le calendrier des fêtes avant de vous y rendre !


Eibar, Zumarraga et le parc naturel d’Aizkorri

Eibar est appelée la ville armurière, (visitez à ce propos le musée de l’industrie et des armes) c'est-à-dire qu’elle a trouvé la notoriété dans la fabrication d’armes. Avec les minerais dans son sous-sol et ses forges, elle est devenue une ville commerçante et cela se retrouve encore aujourd’hui dans la multitude de magasins qu’on y trouve (c’est parfait pour le shopping !). C’est un lieu plaisant pour les vacances, car bien situé, à la croisée d’une multitude de spots nature et la ville en elle-même est agréable et intéressante. Le patrimoine se compose entre autres de l'église de San Andres, le palais de Markeskua et d’autres beaux palais (Unzueta, d'Aldatze…) et bâtiments comme la Mairie et surtout le Sanctuaire de la Virgen de Arrate, un très beau temple gothique avec un espace de loisirs adjacent (randonnée, espace enfants, pique-nique…). À Eibar, on aime bien le football, l’équipe est de bonne renommée et il y a un stade où se déroulent de nombreux matchs. 

Eibar

Zumarraga se trouve aux portes du Parc Naturel d'Aizkorri. Promenez-vous d’abord dans la ville, pour voir la place d'Euskadi et ses magnifiques arcades, tout autour se trouvent de beaux ensembles architecturaux comme la Mairie et la maison-tour Legazpi (colonisateur des îles Philippines - classée aux MH). Ensuite, partez en direction de la campagne, à quelques kilomètres, faites un stop à la Cathédrale des ermitages, également classée et qui alterne entre le style roman et gothique. Ici, c’est le point de départ de plusieurs randonnées !
À quelques kilomètres se trouve Urretxu qui abrite un charmant Musée des abeilles, ainsi qu’un autre, Le Musée des Minéraux et des Fossiles. Promenez-vous pour voir l'église de San Martín de Tours et son vieux quartier médiéval. 

La maison-tour Legazpi

La Cathédrale des ermitages

Tolosa 

Tolosa est l’ancienne capitale du Gipuzkoa (on est à seulement 20 minutes de San Sebastian) et c’était un lieu de passage et de commerce de grande renommée. De ce passé, on retient de magnifiques bâtiments, une richesse architecturale et historique, qui vaut le détour. Le centre ville, qui se fera facilement à pied se tient sur les berges de l’Oria, le fleuve qui traverse la ville : c’est le quartier ancien. Jolies petites ruelles étroites, placettes, petites églises et vieux bâtiments : c’est un ensemble médiéval de grande qualité. On y trouve aussi de bons restaurants, car Tolosa est une ville à la tradition culinaire foisonnante (en témoigne aussi son musée de la confiserie). Rendez-vous d’ailleurs au marché le samedi matin, pour sentir battre le cœur de la ville. Les maraîchers (cherchez le haricot de Tolosa, les Alubias) et producteurs (délectez-vous d’une côte de bœuf ou la Chuleta) des alentours offrent leurs plus beaux produits aux habitants et badauds qui s’y pressent. Et au fait, vous ne manquerez pas le célèbre carnaval de la ville, n’est-ce pas ? Le Tolosako Iñauteriak. Faites aussi un tour à la Pastelería Eceiza, pour déguster des pâtisseries traditionnelles de la région, les Cigarrillos de Tolosa. Les enfants apprécieront d’aller au musée Topic, qui est un étonnant musée où l’on voit des marionnettes. 

Tolosa

Le quartier ancien

Randonnées et parcs naturels d’Aralar

Altzo est connu au Pays Basque et en dehors des frontières grâce à l’histoire du Géant d’Altzo. Au XIXème siècle, Migel Joakin Eleizegi est un habitant atteint de gigantisme et son corps ne cesse de grandir jusqu’à sa mort. On dit qu’il mesurait 2,42m et cette particularité lui valu une vie d’exhibition dans toute l’Europe. Vous verrez dans la ville, une statue de ce personnage (qui fut bien réel), ainsi que la ferme où il a grandi. Altzo est une ville double, il y a la partie basse qui se trouve dans la vallée de l’Oria, qui est un petit hameau, ainsi que la partie haute qui est la plus peuplée, en haut de la colline. Dans la partie basse, il y a un moulin avec un barrage en forme de bateau. Altzo est un joli village où les points de vue sont époustouflants, on y fait de belles randonnées. 

Statue du Géant d'Alto

Ataun est à l’entrée du Parc Naturel d'Aralar et aussi à la frontière avec la Navarre. C’est un village tout en longueur où passaient les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, c’est pourquoi on y voit de nombreux palais, reflets de l’importance économique de ce carrefour, autrefois. Les amateurs de Menhirs iront voir celui de Saltarri, qui se situe dans une prairie, il a la particularité d’être couché. Les abords de la ville sont pleins de vestiges préhistoriques et anciens, il y a des grottes, des outils y ont été retrouvés, il y a les traces d’une ancienne voie romaine et de vieilles bergeries. Renseignez-vous à l’office du tourisme local, car en saison il y a d’intéressantes visites du village pour comprendre toutes ces informations. Non loin, il y a Zaldibia qui est aussi aux pieds du Parc Naturel d'Aralar. L’hôtel de ville et le vieux quartier avec ses belles maisons de cette petite bourgade, sont remarquables. En dehors du village se trouve la prairie de Larraitz qui constitue le point de départ de randonnées et de transhumance, avec une aire de pique-nique et des restaurants. Vous y gouterez notamment le « mondejus », un plat à base de mouton de la région.

Randonnée dans le parc naturel

Randonnée dans le parc naturel

Pottok dans le parc naturel

Pottok dans le parc naturel

Beasain, Idiazabal et le passé médiéval

À Beasain, il y a un endroit intéressant à visiter, pour comprendre la vie féodale dans cette région du Goierri et dans tout le Pays Basque en général. L’ensemble monumental d’Igartza se compose d’un ancien palais, un ermitage, des forges, le pont sur la petite rivière, tout cela en visite guidée très instructive. Au-delà de cet ensemble ancien, Beasain est une ville peuplée, dynamique et intéressante. On y mange bien, vous pourrez y goûter toutes sortes de pintxos et des boudins fameux. Il y a de nombreuses rues commerçantes avec des bars et des petits magasins. Si vous avez besoin de remplir le panier à provisions, allez à Ordizia, à quelques kilomètres, où le marché hebdomadaire du mercredi est très qualitatif (il date du XIème siècle et c’est ce marché qui fixe les prix des denrées de base crues dans tout le Pays Basque). C’est un village avec un joli vieux quartier, et de nombreux bâtiments classés. Montez jusqu’au parc municipal d'Oianguren pour voir une belle vue sur la campagne. Encore à quelques kilomètres de là, vous irez à Ormaiztegi pour voir le viaduc qui date de 1864. Il y a aussi un musée d’ethnographie, le Musée Zumalakarregi, fort bien documenté et très pédagogique (on vous recommande la visite guidée).

L’ensemble monumental d’Igartza

Idiazabal est connue pour son fromage éponyme qui date d’il y a 6000 ans ! Il est fait avec du lait de brebis, c’est une pâte pressée non cuite. Huuumm observez sa croûte jaune, sa peau pâle et douce, lisse. Sa saveur est intense et fondante, sa texture est fine et parfois un peu grumeleuse. Mais pour en savoir plus et surtout le goûter, il faut vous rendre au Centre d'interprétation et de dégustation du fromage d'Idiazabal… Où vous aurez une visite guidée pour comprendre toute la fabrication de ce fromage de la région, ainsi qu’un moment de dégustation et une boutique. La ville d’Idiazabal se trouve dans un écrin de verdure et entourée de montagnes. Il y a de jolies fermes traditionnelles dans les alentours et le hameau central possède de beaux palais et des maisons au caractère noble.

À quelques kilomètres se trouve Segura, une ville au caractère médiéval, qui a conservé un bel ensemble monumental classé, plaisant à découvrir. Au Moyen-âge c’était l’une des villes les plus importantes de toute la province du Gipuzkoa (car elle était située sur une route commerciale prospère) ! Visitez le Centre d’Interprétation Médiéval et allez voir à l’office du tourisme, qui organise des visites de la ville. Pour poursuivre votre découverte des modes de vie Basque d’antan, pourquoi ne pas pousser jusqu’à Zerain, un village petit mais intéressant, qui possède un parc culturel pédagogique. On vous y montrera une prison, une ancienne scierie, un complexe minier (avec démonstrations !!)… Bref de quoi apprendre un tas de choses pas banales. 

Zerain

Zerain et son parc pédagogique


Zegama, Legazpi et Arrasate

Lorsque l’on évoque Zegama, les amateurs de trail de montagne lèvent le doigt ! Le marathon Zegama-Aizkorri, c’est 42 km au mois de juin (depuis l’an 2000), dans les plus hautes montagnes du Pays Basque, c’est une course mythique au dénivelé impressionnant… C’est d’ailleurs le caractère sauvage et magnifique de la montagne, qui attire aussi le tourisme dans ce petit village entouré d’ermitages. À l’office du tourisme, se trouve le Centre d’Interprétation du Bois avec des outils et plus de 170 troncs d’arbres… 

Marathon Zegama-Aizkorri

Marathon Zegama-Aizkorri


Legazpi, en revenant vers Zumarraga, est un petit village champêtre datant du XVIème siècle, qui a bien vécu de ses forges. Vous pouvez visiter la fonderie de Mirandaola qui autrefois faisait partie d’un ensemble de 7 forges. Si vous venez le 1er dimanche de chaque mois et tous les dimanches en haute saison, les soufflets de la forge sont actionnés par un moulin pour vous montrer comment fonctionnait l’ensemble. Il y a également un espace muséographique à visiter Chillida Lantoki, qui montre le travail du sculpteur Eduardo Chillida.

Fonderie Mirandaola

Fonderie Mirandaola


Aretxabaleta se rapproche de la frontière avec la Biscaye. C’est une petite ville rurale, entourée de montagne. À proximité, le barrage d’Urkulu, où un lac de loisirs est niché au creux des montagnes. On peut faire le tour du lac à pied ou en vélo. Les alpinistes aiment bien cette région, il y a la montagne Kurtzebarri, le Mont Muru à grimper, entre autres. Non loin, il y a la ville d’Arrasate (ou Mondragon), le nom de la ville proviendrait selon une légende d’un dragon qui intimidait les habitant, depuis le Mont Santa Barbara. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui Mondragon est connue pour son exemplarité en matière de gestion coopérative d’entreprise : la Corporation Mondragon étant le plus grand groupement coopératif d’entreprises au monde. Arrêtez-vous une demi-journée à Mondragon pour flâner dans les vieux quartiers et manger dans ses bons petits restaurants ! Pourquoi ne pas poursuivre vers Eskoriatza ? Il y a un petit musée école à côté de la mairie (le bourg est tout petit, 2 rues, vous ne la raterez pas). Il y a aussi un four à poterie classé, car à Eskoriatza, on faisait autrefois de la céramique.

Barrage Urkulu

Barrage Urkulu


Oñati, Leintz-Gatzaga

Oñati est une ville à ne pas manquer ! Placez sur votre itinéraire une des plus grandes villes de la province, où dans le vieux quartier, toutes les façades rivalisent pour avoir la faveur de votre regard. Palais, église… des bijoux architecturaux comme l’église San Miguel, le Plaza de los Fueros, Plaza de Santa Marina, le monastère de Bidaurreta (il y a aussi une quinzaine d’ermitages sur le territoire communal)… Université Sancti Spiritus est un magnifique bâtiment de style Renaissance, il est monumental. Les amateurs de grottes seront heureux de visiter les grandes Grottes d'Onati-Arrikrutz qui sont adaptées à toute la famille (les enfants vont adorer porter un casque…) et les guides sont passionnés par leur travail ! 

La ville d'Oñati

L'église San Miguel

L'église San Miguel en détail

À une dizaine de kilomètres, le curieux Sanctuaire d'Arantzazu et ses œuvres d’art sont tout en hauteur. Il est au cœur des montagnes et la basilique des années 50 contraste par sa modernité, avec l’environnement naturel. On aime, ou pas ! Profitez du panorama sur la route qui mène au sanctuaire.

Leintz-Gatzaga est un village mitoyen et même entouré par l’Alava, complètement au sud-est du Gipuzkoa. Il y a des salines dans cette ville et c’est ce qui en justifie sa localisation depuis le XIVème siècle. Vous en saurez plus en visitant le Musée du Sel et ses chaudières d’extraction en cuivre. Ce sont les vraies installations de production que vous visiterez. Cette activité économique et industrielle a apporté la prospérité à la ville, puisque avant les réfrigérateurs, la plupart des denrées se conservaient avec du sel ! C’est également un élément essentiel à la vie, un minéral qui assure la bonne santé. Promenez-vous dans le centre ville, empruntez les ruelles pentues et le Chemin Royal. Il y a 3 portes d’accès à voir (sur les 7 initiales) et de beaux bâtiments à contempler. Passez par la fontaine  de la Source des Douze Blancs à côté de l’église de San Millán. Le Chemin Royal a été construit au XVIIème siècle, entre la ville et la côte. C’est ainsi qu’une grande route commerciale est née ! Malheureusement, la position stratégique de la ville et la présence de cette voie de communication ont signé son déclin. Les conflits éclatent au XVIIIème siècle, puis de nouvelles voies de communication lui font concurrence et la ligne ferroviaire l’achève au XIXème siècle. Aujourd’hui, c’est du tourisme que la ville tire la majeure partie de son activité économique. 

Leintz-Gatzaga et sa fontaine