• Accueil
    • Tourisme
      • Découvrir
        • Visite du Pays Basque
          • [Côté Espagnol] La Navarre - La Pointe sud de la Navarre, désert et dépaysement

La Navarre - La Pointe sud de la Navarre, désert et dépaysement

Le Sud désertique

Carte de la Navarre

Carte de la Navarre

C’est un dépaysement total qui vous y attend. Entre les contrées de type « western », la végétation aride et les petites villes baroques aux allures Toscanes, on est toujours en Navarre mais en même temps ailleurs… 

À Villafranca, faites un pause pour voir les jolies maisons et l’église Sainte-Eufémia. En octobre a lieu un Festival de musique Baroque dans cette ville. 

contenu sponsorisé

Les Bardenas Reales

Vous n'êtes pas loin du Parc Naturel des Bardenas Reales, un endroit très atypique et étonnante à ne pas rater. Sur plus de 40 000 ha, cette région aux rares précipitations et au soleil toujours bien haut dans le ciel, s'explore en voiture (prenez quand même un modèle solide, si possible un 4x4 car les routes ne sont pas toutes goudronnées. Partez depuis Arguedas, les itinéraires sont les mieux définis). Vous pouvez aussi choisir un lieu de villégiature et parcourir ces paysages lunaires à pied ou en vélo. Le plus sympa, reste de se faire accompagner par un guide, pour comprendre la géologie, apprécier la faune et la flore pas banales du lieu. Il y a trois espaces distincts dans ce parc naturel : La Bardena Blanca, le Plano et la Bardena Negra.
Des formations rocheuses époustouflantes (comme les Catsil de Tierra ou le massif de La Pisquerra) vous feront sortir l'appareil photo de nombreuses fois, des buttes, des steppes... Tout est aménagé pour permettre aux touristes de na pas se perdre et profiter du paysage. Il y a des belvédères et 700 kms de chemins balisés. Suivez-les, respectez les lieux car les bergers et les agriculteurs veillent sur ces contrées très utilisées pour faire paître les troupeaux. N'oubliez pas les jumelles pour voir les nombreux vautours et autres animaux sauvages qui furètent dans le coin !

Parc Naturel des Bardenas Reales

 

Arguedas est une zone de La Ribera, la ville la plus proche, considérée comme la porte d’entrée des Bardenas (vous y verrez d’ailleurs le Centre d’Interprétation des Bardenas, à visiter avant vos escapades). C’est un mignon bourg, entouré d’une plaine cultivée (notamment de riz), il y a les grottes d'Arguedas qui méritent le détour. Ce ne sont pas des grottes préhistoriques, mais bien des habitations qui datent du XIXème siècle. Les villageois désargentés se sont réfugiés dans les montagnes où les parois friables permettaient de creuser des anfractuosités. Ils étaient plus de 52 familles à loger là jusqu’à la moitié du XXème siècle, où des logements sociaux ont remplacé les habitations semi-troglodytiques de fortune. Les amateurs de nature et d’oiseaux seront ravis d’aller se promener à la Station Biologique, un espace d’interprétation de la nature et un centre d’observation des oiseaux. Les amateurs de vins seront heureux de découvrir le tourisme œnologique dans cette région ou les vignes sont gorgées de soleil. Cela n’intéresse pas vos enfants ? Peut-être vont-ils préférer une visite à Sendaviva, le plus grand parc de loisirs d’Espagne: 120 ha de jeux, de manèges, d’attractions, de spectacles, d’animaux (dans un zoo), de nature. Tout en haut de la piste géante de Bobsleigh, il y a une vue magnifique sur le paysage. Fugace, mais magnifique !

Spectaculaire formations rocheuses

Spectaculaire formations rocheuses

Des paysages à couper le souffle

Des paysages à couper le souffle

contenu sponsorisé

En route vers Tudela

Tudela est la deuxième plus grande ville de Navarre, à peu près aussi important que Pampelune. C’est une ville d‘origine Islamique, et il suffit de s’y promener pour comprendre qu’une multitude de cultures ont laissé leurs empreintes dans l’architecture et l’art de la ville. C’est une ville foisonnante et agréable pour s’y poser quelques jours, la gastronomie n’a d’égal que la douceur d’y vivre. Tout est verdoyant aux alentours, c’est la rivière l’Ebre qui arrose la plaine d’où sortent de merveilleux légumes à déguster dans les restaurants qualitatifs de la ville. Artichauts, asperges, laitues, vous allez vous réconcilier avec le vert ! C’est d’ailleurs vers fin avril qu’une grande fête de la gastronomie et des légumes prend place à Tudela. On mange et on boit aussi de la bonne bière. Admirer le beau pont sur l’Ebre et ses 17 arcs. Continuez pour découvrir la Cathédrale Santa Maria et les autres grandes églises de la ville. Il y a également 4 couvents et des chapelles. Les amateurs de belles demeures flâneront vers le Palais du Marqués de San Adrian, le centre culturel et le musée d’art moderne Muñoz Sola.  

Le pont de Tudela sur la rivière l'Ebre

La Cathédrale Santa Maria

Si vous aimez l’art baroque, rendez-vous à Corella, plus à l’ouest. La Reine Marie-Louise y trouva de quoi soigner sa tuberculose, grâce à l’ail et au bon air de la région. Promenez-vous vers l’église paroissiale de San Miguel, la plus ancienne de la ville ainsi que le sanctuaire Nuestra Señora del Villar. Manoirs, hôtels particuliers tous de briques vêtus, structures de fer forgé, levez les yeux et appréciez la riche architecture civile et religieuse de Corella.

contenu sponsorisé

À Fitero, dans la vallée de l'Alhama, il y a une station thermale. Ce n’est pas la plus attractive de la région, mais elle a le mérite d’être alimentée par deux sources relaxantes. Les installations sont jolies et les voyageurs fatigués trouveront là de quoi se relâcher. Dans la même ville, allez voir l’ancien monastère classé et sa magnifique abbatiale, ses deux cloîtres et les jolis petits chemins de randonnées qui en partent. Grimpez jusqu’au belvédère de la ville qui offre un beau point de vue. 

Nous voici au terme de notre voyage en Navarre. Vous avez exploré les 4 entités formant cette magnifique région et vous avez hâte de poursuivre votre périple ? Continuons ensemble vers le Guipùzcoà, en commençant par ses plages de sable chargées d’Histoire… 

Fitero

Fitero