Visite de l’incroyable Château-Observatoire Abbadia à Hendaye

Comme chaque année, le château d’Abbadia et ses jardins ont réouvert leurs portes au public après la fermeture annuelle de janvier. Emblème de la culture basque, ce lieu enchanteur dressé sur les falaises abruptes d'Hendaye est une véritable invitation au voyage et à l’évasion...Unique en son genre, cet édifice à l’architecture extravagante cultive avec élégance un style s'inspirant d'univers très différents, de l'exubérance néogothique à l’exotisme orientaliste, de l'opulence de l’Empire en passant par des touches Africaines et Egyptiennes. Un kaléidoscope d’influences à l’image de la personnalité hors du commun de l’explorateur Antoine d’Abbadie.

Royaume grandeur nature du scientifique Antoine d’Abbadie

Imaginez une sublime demeure de pierre tout à fait insolite, perchée sur un promontoire surplombant l’océan, le long du sentier du littoral entre Saint-Jean-de-Luz et Hendaye. Le décor est planté pour une visite guidée assez extraordinaire. Un détour incontournable au Pays Basque qui ne manque pas de surprendre les visiteurs !

Château Observatoire Abbadia Hendaye


A l’origine de cette merveille architecturale, un passionné de sciences. Plus qu’une passion, ce château tout droit sorti de son imaginaire est un rêve d’enfant devenu réalité : un poste d’observatoire offrant une vue à 360° et un laboratoire grandeur nature à disposition. Ce rêve est celui d’un grand homme aux multiples casquettes : Antoine d’Abbadie (1810 – 1897), explorateur, anthropologue, géographe, scientifique, linguiste, philologue…la liste est longue !

Grand voyageur, il fut le premier à cartographier l’Ethiopie après un séjour de onze ans dans ce pays. Géodésien et astronome, il se pencha sérieusement sur les problématiques de la variation de la verticale, de la micro-sismicité, des sources du Nil ou encore de la cartographie céleste. Membre de l’Académie des Sciences en 1867, il fût élu le Président de cette prestigieuse institution en 1892.


Une résidence privée et un lieu de travail face à l’océan

Construite entre 1864 et 1879 par l’architecte Eugène Viollet-le-Duc, la demeure d’Antoine d’Abbadie, riche d’histoire, de culture et d’élégance nous plonge véritablement au cœur de son univers, de son imagination débordante et de ses espaces de réflexion et d’apprentissage. En compagnie d’un guide, la visite nous transporte de l’Orient à l’Afrique dans des décors mêlant les styles néogothique et orientalisme, envoûtés par l’éclectisme et l’âme romantique d’un lieu qui porte bien le sceau de son commanditaire.


Visite du Château d’Abbadia : folie décorative et exubérance 

En arrivant au château, nous sommes tout d’abord invités à découvrir le personnage d’Antoine d’Abbadie dans l’espace scénographique du pavillon d’accueil pendant une dizaine de minutes avant le début de la visite guidée. Une petite introspection dans la vie invraisemblable de ce savant et érudit fantasque ! Puis, la visite débute. D’immenses arbres tracent un chemin ombragé jusqu’au château.

Des animaux ornent l’extérieur du château


S’inspirant des modèles de châteaux forts du Moyen-âge, l’imposante demeure aux hautes murailles en est presque intimidante. Sur ses façades extérieures se nichent des éléphants, des singes, des escargots en guise de gargouilles. D’immenses crocodiles sculptés dans la pierre nous accueillent sur les marches du porche d’entrée du château, situé au creux de deux ailes disposées en équerre. La porte d’entrée est surmontée par une inscription en gaélique gravée dans la pierre « Cent mille bienvenues ». Tout est réuni pour faire de ce lieu enchanté, classé Monument Historique en 1984, un havre d’exotisme et de sérénité, hors du temps.

Château Observatoire Abbadia Hendaye


Château Observatoire Abbadia Hendaye

Château Observatoire Abbadia Hendaye

Le hall d’entrée et l’impressionnant escalier

La porte franchie, nous découvrons le hall et l’escalier d’honneur surplombé par un vitrail coloré. Le faible éclairage à l’intérieur du château restitue l’ambiance tamisée de la maison à l’époque d’Antoine d’Abbadie. La richesse de la décoration mêle armoiries familiales, animaux fantastiques et cornes de mammifères éthiopiens. Certes, le style surchargé ne plaît pas à tout le monde. Et pourtant pénétrer au cœur de cette demeure fastueuse est une expérience architecturale pour tous les visiteurs de notre groupe émerveillés par un spectacle "décomaniaque" comme vous en avez rarement vu. La visite se poursuit dans l’observatoire.

Château Observatoire Abbadia Hendaye

L’observatoire

Château Observatoire Abbadia Hendaye


La bibliothèque

Dans cette vaste pièce stratégiquement dépourvue de tout ornement, l’astronome observait les étoiles en calculant leur position sur la voute céleste. Devenu un haut lieu de l’astronomie internationale, l’observatoire fonctionna de 1879 à 1975 et les astronomes d’Abbadia publièrent 14 catalogues stellaires documentant près de 50 000 étoiles !

La bibliothèque, située au cœur du château, constitue le lieu de travail d’Antoine d’Abbadie et s’articule autour de rayonnages en bois de châtaignier. Composée d’ouvrages scientifiques, astronomiques et littéraires, la bibliothèque abrite aussi un bon nombre de curiosités des siècles passés comme ce calculateur à rouleau et autres machines à calculer. Nos regards scrutent minutieusement ce foisonnement d’objets et de livres anciens avant de nous diriger vers la chambre de Virginie, l’épouse d’Antoine d’Abbadie. Nous admirons ensuite la chambre d’Ethiopie, la chambre de Jérusalem, et la chambre de la tour, toutes d’une beauté remarquable. 

Château Observatoire Abbadia Hendaye

La chambre de la Tour

Château Observatoire Abbadia Hendaye

Le salon d'Honneur

Château Observatoire Abbadia Hendaye

Le salon arabe


Nous suivons la guide à travers les pièces de vie du couple : la salle à manger, le grand salon, le salon arabe et la chambre d’honneur.  L’architecture et la polychromie sont travaillées dans les moindres détails : les murs et plafonds sont recouverts de peintures et d’ornements, de calligraphies arabes et de proverbes du bout du monde. L'influence orientaliste des voyages d'Antoine d’Abbadie en Éthiopie et en Égypte se retrouve largement dans toute la décoration intérieure. Entre les faïences de Gien, les velours, les gravures, les broderies, les cheminées, les meubles rapportés d’expéditions…. Je vous cite un peu tout en vrac, mais une telle opulence déboussole !

Château Observatoire Abbadia Hendaye

La Chapelle


La visite guidée s’achève dans la chapelle baignée d’une douce lumière tamisée par de somptueux vitraux. Réalisée par Duthoit avec des goûts prononcés pour l’art sicilien et oriental, c’est ici que reposent Antoine et Virginie dans une crypte en dessous de l’autel.

Ce château chargé d’histoire et de magie est indéniablement l'une des plus fastueuses demeures du Pays Basque. Suite à la visite guidée d’une heure environ, nous prenons le temps de flâner dans l’immense parc de 400 hectares composé d’un jardin paysager, d’un parc agricole, d’un laboratoire scientifique et même d’un parcours de golf. Le panorama du haut des falaises est à couper le souffle !


Vous avez aimé ce reportage ? Découvrez-en d’autres sur notre BLOG et en vous abonnant sur la Page Facebook du Guide du Pays Basque. Nous avons aussi une page Instagram @guidedupaysbasque.

Photos et Article rédigé par Lesley Williamson pour le Guide du Pays Basque


Retour à la page "Culturelle"