• Accueil
    • Tourisme
      • Découvrir
        • Visite du Pays Basque
          • [Côté Espagnol] Biscaye - L'arrière-pays de Biscaye

Biscaye- L'arrière-pays de Biscaye

Si la Biscaye est un territoire moderne, voire avant-gardiste et peuplé près des côtes, elle n'en reste pas moins fascinante à l'intérieur. Le patrimoine industriel laissé par les mines, les villages médiévaux flanqués sur des montagnes luxuriantes et les parcs à la nature préservée, vous feront l'apprécier tout autant que ses plages !

Markina-Xemein et Ziortza-Bolibar

On commence à l'est de la Biscaye, avec Markina-Xemein dans le bassin de Lea-Artibai. Une commune récente issue de la fusion de 2 localités. Elle est en limite avec le Gipuzkoa. Visitez l'ancienne ville médiévale qui possède un riche patrimoine civil et religieux. Ne manquez pas l'église de Santa María de la Asunción de Xemein qui est un monument national classé de style Renaissance et la chapelle de Saint Michel de Arretxinaga avec ses 3 mégalithes qui protègent l'autel. La ville recèle bon nombre de palais de style gothique ou baroque, 3 tours et une architecture rurale digne d'intérêt. 

La ville de Markina-Xemein et l'église de Santa María de la Asunción de Xemein

La Chapelle de Saint Michel de Arretxinaga avec ses 3 mégalithes

Au sud ouest, le village de Ziortza-Bolibar est situé dans le même bassin, c'est un très ancien village médiéval. On y trouve la seule collégiale de Biscaye, qui est aussi sur une route Jacquaire : la Collégiale de Cenarruza. C'est la ville d'où sont issus les ancêtres de Simón Bolívar, on y découvrira d'ailleurs un musée en l'honneur du "Libertador" Vénézuélien qui a émancipé les colonies espagnoles d'Amérique du Sud.  

Musée de Simon Bolivar

contenu sponsorisé

Durango, Atxondo

Bien plus au sud, Durango est un lieu idéal de villégiature si vous aimez la nature et l'Histoire. Elle est au croisement de 3 parcs naturels (Urdaibai, Urkiola et Gorbea) et traversée par la rivière Ibaizabal. Comme beaucoup de communes de la région, c'est le secteur secondaire avec ses forges et la transformation du fer qui lui a donné son essor économique. Le vieux quartier de Durango est développé autour de la belle basilique Santa María de Uribarri et son grand portail en bois. La croix de Kurutziaga date du XVème siècle, elle fait plus de 4 m de haut et représente un pan hérétique de l'Histoire de la ville. Plusieurs palais et belles maisons composent le patrimoine civil de la ville. Durango, c'est un endroit propice à des excursions aux 4 coins de la Biscaye, pour faire de la randonnée, de l'escalade, apprécier l'air vivifiant de la montagne. 

Rivière Ibaizabal

La basilique Santa María de Uribarri

Atxondo juste au dessous, est un village intéressant à voir sur la route d'Elorrio. Il est comme niché dans les montagnes, au milieu de sommets dépassants les 1000 m d'altitude. Promenez-vous pour apprécier le paysage et n'hésitez pas à y faire une pause déjeuner, on y mange de la bonne gastronomie locale. 

La gastronomie du Pays Basque Espagnol

Elorrio, le parc naturel d’Urkiola

À 9 km au sud de Durango, Elorrio (qui est considéré comme une des plus belles villes de Biscaye) vous attend pour la visite de son vieux quartier, un ensemble monumental classé en tant que bien d'intérêt culturel et parsemé de maisons et beaux palais. La Mairie vous proposera un itinéraire de promenade pour ne rien rater ! Amusez-vous à chercher les 69 blasons en pierre, taillés dans cet ensemble et les 9 calvaires dispersés. Allez voir l'hôtel de ville et la basilique de la Purísima Concepción. Une muraille entourait la ville, il n'en reste qu'un vestige : la porte Don tello. La Necrópolis Argiñeta attirera votre attention avec ses stèles et sarcophages du XIIème siècle. 

parc naturel d'Urkiola

Parc naturel d'Urkiola

Vous êtes aux pieds du parc naturel d'Urkiola, qui se compose de montagnes acerbes et calcaires, un vrai paradis pour les grimpeurs et pour y faire de l'alpinisme. À Dima, les personnes qui font de l'escalade ou de la spéléologie seront ravis d'aller aux grottes de Baltzola. Tout autour, des randonnées, des circuits magnifiques à découvrir pour les sportifs. Le parc s'étend jusqu'au sud de la Biscaye à Otxandio. À proximité, dans la vallée d’Arratia, Areatza est une ville médiévale, qui elle aussi jouit d'un ensemble monumental classé. Promenez-vous dans ses rues pavées et escarpées, découvrez les palais somptueux, la mairie. Vous êtes à deux pas du parc naturel de Gorbeia et vous pouvez vous renseigner au centre d'interprétation qui se trouve à Areatza. Pour en savoir plus sur les traditions Basques et la vie en Biscaye à travers les siècles, rendez-vous dans le village d'Artea, qui abrite l'Ecomuseo del Caserío Vasco (Écomusée de la Maison Basque), il y a aussi le Musée des Archives Historiques du Nationalisme. 

Parc Naturel Urkiola

Parc Naturel Urkiola

contenu sponsorisé

Otxandio et le parc naturel de Gorbeia

Otxandio est une charmante ville vers le sud, à la frontière avec l'Alava. Elle est au cœur des parcs naturels et cette beauté paysagère n'a d'égal que le vif intérêt architectural de son vieux centre. Fondé au XIIIème siècle, Otxandio se visite en partant de la Plaza Mayor. On se promène pour voir l'Hôtel de ville et sa façade en grès, les arcades et grands balcons, les blasons et le cadran solaire. Juste à côté, le fronton pour jouer à la pelote basque, une belle fontaine et l'église Santa Mariñe et le Bolaleku, un lieu destiné à la pratique du jeu de quilles anciennes le bolatoki, transformé en lieu d'exposition. 

Parc de Gorbeia

Parc de Gorbeia

Le parc naturel de Gorbeia occupe toute la partie sud de la pointe de la Biscaye. Son sommet le plus haut est à 1482 m, c'est un lieu prisé des alpinistes et cette chaîne de montagnes est frontalière avec l'Alava. Les spéléologues apprécient aussi ce parc qui comptabilise plus de 500 cavités. On y voit des animaux sauvages, des arbres sans âge et de hautes formations karstiques. C'est un paysage diversifié et parfois comme sorti d'un film, avec les couleurs chaudes de l'automne ou la douceur du printemps. Explorez le massif d'Itxina, un endroit réservé et protégé, qui peut s'avérer labyrinthique et nécessitera l'aide d'un guide ou une très bonne étude de la carte topographique en amont d'une randonnée. Les amateurs de cascade auront plaisir à se rendre au très accessible belvédère de la cascade de Gujuli, pour contempler les 100 m de la chute d'eau. À Orozko à l'ouest, la vieille ville compte quelques belles bâtisses et dans la Casa Palacio, vous visiterez un musée ethnographique sur 3 étages qui vous contera la vie dans les terres de Gorbeia. Profitez-en pour regarder la tour d'Aranguren et le pont du XVIIIème siècle qui passe sur le fleuve Altube. Faites des balades dans les environs, pour voir des menhirs, les ruines d'un château féodal et un joli barrage photogénique. 

Les montagnes karstiques

Arrigorriaga, Gordexola

En remontant vers la Ria de Bilbao, Arrigorriaga, une ville avec des bâtiments en pierres rouges qui renferment plusieurs légendes, dont celle de la Bataille de Padura qui fut si sanglante que le fleuve  Nervion s'est teinté de rouge et a imprégné les pierres de la ville. C'est à l'occasion d'une promenade éducative avec des panneaux pédagogiques que vous en saurez plus... À noter qu'Arrigorriaga n'étant pas loin de Bilbao, les voyageurs qui souhaitent faire des économies peuvent décider d'y loger pour ensuite faire des excursions journalières vers les parcs naturels d'un côté et Bilbao et les plages de l'autre. Il en va de même pour Galdakao où coule le fleuve Ibaizabal qui rejoint la Nervion pour former l'estuaire de Bilbao. Visitez cette ville pour voir son ermitage, ses 3 jolis ponts champêtres et El Gallo, un monument qui se trouve au croisement de plusieurs routes, dont celle vers San Sebastian. 

20 km au sud-ouest de Bilbao, vers l'Alava, il y a Gordexola, une vallée très verdoyante et même luxuriante qui enregistre beaucoup de précipitations. C'est pour cela que la région est constellée de petits ruisseaux, rivières et points d'eau qui furent longtemps utilisés pour l'industrie du fer, par le biais de moulins, barrages et canaux. Il y a plusieurs bonnes raisons de venir ici, la première c'est l'architecture. On y voit de somptueux et riches palais, des maisons bourgeoises et des jardins foisonnants de plantes. Une autre bonne raison, c'est le sport mécanique. Dans la montagne a lieu une course d'enduro en moto, la Gordexola Xtreme, réputée très difficile (et on le comprend, au vu des dénivelés !)

contenu sponsorisé

Balmaseda, Artzentales, Karrantza, régions minières

Remontez au nord vers Balmaseda dans la région de Las Encartaciones. C'est paraît-il, le 1er village de la Biscaye a avoir été fondé en 1199. C'était une ville fortifiée bien située au croisement de plusieurs routes, elle a ensuite bénéficié du développement des voies de communication pour son essor démographique et économique. Aujourd'hui, en plus du savoir faire autour du métal, Balmaseda est connu pour son industrie du meuble. Pour le touriste, c'est un point de départ intéressant pour toucher la culture Biscayenne rurale. Promenez-vous dans son centre historique en passant par le charmant pont Puente Viejo de La Muza et sa tour (autrefois péage !), vers l'église San Severino. À une vingtaine de minutes, notons que le musée  Boinas La Encartada est intéressant pour qui veut en savoir plus sur l'industrie du textile. 

Les rues de Balmaseda

L'église San Severino

Artzentales plus au nord-est, est une localité où aller pour trouver du calme. Il parait que les locaux disent qu'il y a plus de vaches que d'habitants... Entourés de montagnes, vous partirez en randonnée dans les monts Alen, croiserez un ancien petit village minier, car la région était connue pour la richesse en cuivre et fer de son sous-sol. Pour vous détendre, vous apprécierez des zones de loisirs simples mais agréables des environs.

Des pâturages

Karrantza est à l'extrême ouest de la Biscaye, c'est une commune tranquille et rurale, où il fait bon se promener et apprécier la beauté du paysage. La région n'est pas encore très développée au tourisme, c'est l'occasion d'en profiter. Les amateurs de grottes à concrétions seront heureux d'y visiter la magnifique grotte de Pozalagua qui abrite une des plus belles et grandes concentrations de stalactites et stalagmites au monde ! Un spectacle époustouflant et anarchique où les excentriques, ces concentrations facétieuses qui poussent en tout sens, sont spectaculaires. Toujours dans la nature, se trouve l'itinéraire mégalithique d'Haizko, pour les amateurs de menhirs et vestiges du néolithiques. Avec (ou sans !) les enfants, visitez le parc thématique Karpin Abentur qui héberge une impressionnante collection d'animaux sauvages (des vrais, vivants), mais aussi des reproductions de dinosaures (des faux !). Vous apprécierez alors la richesse de la nature tout en traversant les époques de l'Histoire de la terre. Dans la ville se trouve l'ancienne église de Biañez qui est aujourd'hui un musée et quelques belles maisons. 

La grotte de Pozalagua

L’enclave Urduña-Orduña

Urduña-Orduña est une enclave de la Biscaye qui se trouve dans l'Alava à une quarantaine de kilomètres au sud de Bilbao. C'est un endroit riche en Histoire, classé ensemble monumental historique depuis 1997. Au Moyen-Âge c'est sa situation géographique qui en faisait un carrefour commerçant important et une étape douanière. La douane qui est sur la grande Plaza de los Fueros, est d'ailleurs convertie en station thermale. Faites une promenade dans la ville, demandez à l'Office du Tourisme de vous présenter les itinéraires patrimoniaux. Urduña-Orduña est située dans une zone attractive, non loin on peut profiter de la pratique de sports dans la Sierra Salvada. Une très belle cascade se trouve à proximité de la source du Nervion : le Saut de Nervion qui fait 270 mètres de hauteur et c'est tout simplement une des plus belles cascades d'Europe ! Que l'eau soit présente ou non, nous vous recommandons de faire cette courte marche de 2 km pour accéder au belvédère où la vue est époustouflante.  

Saut du Nervion, vue d'en haut

Saut du Nervion, vue d'en haut

Saut du Nervion vue d'en bas

Saut du Nervion vue d'en bas